Hugo et Axel Manoukian démocratisent le coaching

Le coaching se développe sur un marché de niche, celui de l’accompagnement des cadres dirigeants. Hugo et Axel Manoukian ont fait le pari de le rendre accessible à tous les cadres, avec la plateforme MoovOne.

 

Hugo et Axel Manoukian
Hugo et Axel Manoukian (crédit photo Moovone)

Bousculer sans renverser pourrait être la devise des deux frères Manoukian. La faute ou le bénéfice d’une éducation à deux facettes : la liberté et l’épanouissement dans une école Freinet au primaire ; la discipline et l’exigence dans un établissement catholique prestigieux au secondaire. Hugo est affable, Axel fonceur. Quand leur père leur parle du coaching comme solution aux écueils de management qu’ils rencontrent dans leurs débuts de carrière respectifs, les deux jeunes répondent « oui, mais… à dépoussiérer, moderniser, démocratiser. »

En réfléchissant, les trois se voient bien lancer ensemble une entreprise, forts de leur confiance mutuelle et de la complémentarité de leurs caractères comme de leurs expériences. Puisque la discussion initiale a lieu pendant des vacances, ils pensent d’abord développement personnel et épanouissement professionnel. Leur projet se donne donc pour cible les particuliers. Quelques mois plus tard, l’entreprise est lancée, sous forme d’une plateforme qui propose du coaching individuel en ligne.

Deux points faibles plombent rapidement l’aventure. L’expérience de chacun des fondateurs est tournée vers le B to B et non vers le B to C ; les véritables clients du coaching se sont les entreprises. La famille Manoukian n’a donc pas l’expérience la plus adéquate pour s’adresser au marché qu’elle s’est choisie et ce marché n’est pas le véritable marché de la prestation proposée. Après une période de flottement, de discussions « franches et sincères » selon les euphémismes de la diplomatie, l’entreprise « pivote ».

Nouveau nom, MoovOne, nouveau site et nouvelles cibles, les entreprises. Cette fois, la start-up décolle et signe des contrats avec des grands groupes français qui souhaitent accompagner leurs managers en recourant au coaching, quel que soit leur niveau hiérarchique. La complémentarité du père et de ses deux fils opère : lui s’occupe de l’équipe de coach et en garantit la compétence, aidé par sa propre expérience de cette activité après une carrière de haut cadre dans l’industrie ; Axel s’occupe du marketing et du commercial et Hugo du produit, de l’administratif et du financier.

Après son pivot en 2015, MoovOne atteint le million d’euros de chiffre d’affaires dès 2017. Aujourd’hui, Hugo et Axel se sont réparti les responsabilités opérationnelles de l’entreprise, sous le regard bienveillant de leur père. Ils s’appliquent à mettre en œuvre les leçons du coaching opérationnel à leur propre équipe : accompagner chacun dans l’autonomie et la responsabilisation. Le discours est direct, les enjeux affichés : chacun peut se tromper, mais à condition d’aller jusqu’au bout de ses missions et d’assumer ses erreurs pour faire progresser MoovOne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *